Recherche personnalisée

samedi 25 juin 2016

Le réglage du spi asymétrique en SB 20

Le réglage du spi asymétrique en Sb20.
Je pense qu'en Sb20 il y a deux modes très différents suivant que le bateau peut ou non planer (cette limite est entre 13 et 15 noeuds).
Si on est en sous puissance au près , moins de 9 nds, au portant il faut essayer de limiter la surface mouillée de la coque en s'avancant au Max dans le bateau ( le régleur de gv en avant du mat, le régleur de spi les pieds dans la baille à spi et le quatrième proche des haubans). Il me semble bien d'avoir une légère gîte (5 degrés +-) pour aider les voiles à porter et aussi avoir un peu plus de sensations dans la barre ( le fait d'avancer le poids de l'équipage favorise aussi cela)
Pour la Gv, il ne faut pas avoir de hâle bas et chercher à la choquer au Max sans que le guindant ne devente ( si le spi est très bordé quand le vent mollit il faut donc border fort aussi la gv). Ne pas oublier de choquer au maximum le pataras pour remettre le mat droit voir vers l'avant comme les dragons/star
Pour le spi être pris à fond de tackline me semble bien par contre je crois que la drisse ne doit pas être en tête mais choquée de 20cm environ pour aider le spi à être plus vivant en haut ( dépend un peu des spi mais c'est bien si le vent est assez fort pour que l'on puisse essayer de basculer le guindant au vent de l'été)

"Il est possible de choquer 20 cm de drisse de spi et de gîter un peu plus! "


Si on est en puissance au près, 9/11 nds je crois qu'il faut bien se concentrer sur l'idée de glisser le plus possible pour cela il faut avoir un maximum de surface projetée. Pour ce faire, choquer fort la gv avec un minimum de hâle bas, choquer la bordure pour mettre du volume dans la gv mais pas trop.
Pour le spi on veut essayer de mettre la couture centrale dans l'axe de la marche du bateau, on doit donc le basculer au vent donc avoir le bateau à plat ou juste contre gîte et si l'assiette latérale est bien stable on peut choquer 20cm de tackline ( faciliter le basculement au vent du spi mais on le perd d'un coup si on est trop bas puis on prend un coup de gîte, attention à reprendre la tackline avant les manœuvres )

Si on est en surpuissance on cherche à planer pour cela il faut avoir le guindant de spi le plus tendu possible pour avoir un bon vrillage de chute de spi
La gv doit essayer d'avoir le même vrillage que la chute du spi, peu de hâle bas, chariot de gv bloque dans l'axe le pataras choque à la marque qui retend juste les upper ( l'idée c'est d'avoir le mat droit mais pas sur l'avant et surtout que la tête de mat ne parte pas sous le vent dans les surventes)
Le hâle bas plus que l'écoute devient un réglage dynamique, on en choque beaucoup pour lofer et chercher le planning puis on le temps au fur et à mesure qu'on accélère !
Le spi est juste régulé pour être maximum choqué suivant les angles du barreur, pour l'assiette on cherche à avoir le safran le plus efficace possible donc enfoncer l'arrière et une légère gîte ( la clé c'est d'avoir le barreur en arrière mais quand même avec de bonnes sensations de barre)

"En accélération on tend le hb.Quand on ralentit on lofe pour garder le planning on choque du halebas de gv pour garder l'assiette et soulager la pression dans la barre "

vendredi 24 juin 2016

Un printemps de nouveautés

Cela fait un moment que je n'utilise plus ce blog, c'est dommage!
Ce printemps j'ai essayé de nouveaux support, en ce moment on parle beaucoup des "bateaux volants" (America's cup, moth, gc32) pendant 10 jours j'ai pu naviguer sur un GC 32, c'est vraiment autre chose!
C'est un bateau simple mais qui vole, je comprends le coté addictif de ces nouveaux supports!
Apres cet interlude volant, je suis parti faire du Wally ! Ce sont de magnifiques bateaux de course qui naviguent à la journee en course mais aussi en croisière!
ce sont des bateaux de 80 pieds et plus de 30 tonnes voire beaucoup plus...
Sur ces bateaux tout est gros, il faut faire attention, beaucoup de réglages sont hydrauliques c'est donc assez fastidieux de bien utiliser ces bateaux...

samedi 24 octobre 2015

transat Jaques Vabres 2015

la semaine dernière j'ai participé au convoyage du Multi 50 Arkema qui allait de port medoc au Havre. Ce week end c'est le depart de l transat JV pour eux!
c'est donc le moment de choisir sa route en fonction de la météo à venir et des qualités du bateau! ce trimaran comme souvent est handicapé par l’état de la mer, la trajectoire va devoir tenir compte de ça en plus de bien utiliser le vent!j'imagine qu'au Havre ça chauffe pour trouver un bon compromis pour avoir une trajectoire rapide mais safe...





ce petit routage montre qu'il y a dans un premier temps deux routes possibles, une proche de la route direct et une ouest qui va chercher le vent fort et surement une mer un peu forte!
demain matin il sera temps de réfléchir un peu plus précisément!

mercredi 25 février 2015

Deux jours d'entrainement SB20 à Hyeres

On a eut de bonne conditions pour l'entrainement ce weekend!





on a surtout travailler les départs, un peu les réglages au prés.
ce que je retiens de ce stage:

Pour préparer le mondial au lac de Garde, il faut travailler les départs, être capable d aller vite dés le coup de canon!
cela demande de bien gérer les 15 derniers secondes pour se lancer et réussir a partir sans être géné par ses concurrents direct.
on doit donc travailler le placement sur la ligne, en être le plus proche possible au coup de canon mais aussi passer la ligne en étant
à l'angle du prés le plus vite possible!

Pour réussir à exploiter le plan d'eau aprés le départ il faut aussi être capable de rester longtemps en tribord aprés le départ, ceci
implique d'être capable d'avoir deux modes au prés , un mode cap pour tenir une position avec un SB20 sous le vent ou un mode vite si il
y en a un autre qui essaye de nous écraser au vent! dans l'idéal il faut trouver le moyen rapide de passer de l'un a l'autre!
pour l'instant notre piste de travail est le hale bas de GV qui je pense peut nous aider a avoir un bateau qui cap mais peut etre un peu
trop ardent ou alors si hale bas bien choqué un bateau qui cavale facilement ...

Et puis enfin, il faut choisir ses voiles, le premier truc important est de savoir ce que l'on recherche, pour les spis c'est surement
deux spi différents, un qui se développe naturellement beaucoup au vent pour les conditions en dessous de 12 nds pour bien forcer la
descente, un autre plus plat mais avec chute très vrillée pour le planning sauvage !











mardi 3 février 2015

Le réglage du foc est assez complexe car on a un seul foc pour une plage de vent entre 0 à 25 noeuds


Tout d'abord ce que l'on peut régler :
Écoute
Le chariot
La réglette sur le foc où il y a 3 trous
La tension de guindant avec le cunningham
La hauteur du foc
Avoir une ou deux lattes forcées (on doit utiliser l'équipement standard donc des lattes symétrique très souple )

Par petit temps en sous puissance on essaye d'avoir un foc puissant donc plutôt rond mais aussi, tolérant, donc ne pas avoir la chute trop tendue ( plus l'avant est rond plus la chute à tendance à fermer d'où le problème ...)

Je crois qu'il est bien de mettre un penon de chute sous la latte forcée pour toujours être sûr que le foc respire! De haut vent on le voit à travers la fenêtre de la GV, ça permet de voir si on surborde quand on régule ..,

Pour remettre du volume en bas, on peut monter le foc, l'inconvénient on referme le couloir chute de foc/ GV on peut mettre son point d'écoute sur le trou du haut
On peut aussi avoir le point de tire au maximum à l'intérieur .

L'idée de base est de regarder comment vivent les penons:
Les penons intrado ( au vent) du haut se lèvent en premier , on peut fermer un peu la chute en haut
Ceux du bas se lèvent en premier la chute est peut être un peu bloquée ?
Le penon de chute vole t il? SI Oui on peut essayer de border un peu plus Si non on est trop fermé de chute il faut soit choquer soit vriller plus la chute

Pour l'extrado ça permet de voir si notre attaque est assez ronde ou pas
Si ça décroche tout le temps, le foc est trop plat d'attaque, il faut chercher à remettre du volume devant
Sinon il est trop facile on pourrait être plus proche du vent...

Pour arrondir l'attaque on peut effacer les plis sur le guindant en reprenant un peu de cunningham on ramène un peu le creux de la voile vers l'avant mais on en enlève aussi un peu en général


En surpuissance
Le principal problème est que le foc renvoie le vent dans la GV, pour éviter cela on peut ouvrir le plan de voilure avec le chariot en le descendant,
On peut ouvrir la chute en descendant le foc (en mettant un trou plus bas sur réglette foc)
Il faut avoir un foc suffisamment border pour avoir les penons d'attaque bien mais ne pas souffler la GV
L'idée est donc la suivante:
Si pas de vague on ouvre la chute en descendant le foc si ce n'est pas suffisant on change de trou jusqu'à ce que la GV ne soit plus soufllée quand on borde normalement ( il y a une marque à trouver sur l'écoute, quelque soit la force du vent on joue autour de cette marque )

Si il y a des vagues, on descend un peu le foc 2 cm mais après on ouvre le plan de voilure avec chariot, il faut observer l'étrave si dans les risées on la voit partir sous le vent il faut ouvrir encore d'un trou ( l'idée est d'ouvrir le minimum pour que la GV porte et bateau bien stable )


Il y a deux choses à trouver dans le réglage du foc, le bon shape moyen puis l'amplitude à avoir dans le "choquer/border" de l écoute pour aider le barreur à relancer et ensuite à caper

La suite au prochain numéro ...

dimanche 16 novembre 2014

SB20  réglages du mat BLACK MAGIC
Haubans tension mesurée au port  vent 0-5 nds vent 6-8 nds vent 8-12 nds vent 13-16 nds vent 17-20 nds vent 21-25 nds vent > 25 nds
V1 30 -2 -1 0 1 3 5 5
D1 29 ou 28 -6 -2 0 4 8 10 10
chicken  15 0 0 0 -2 -3 -4 -4
upper  4444mm  -3 -2 -2 0 1 2 3
pour mesurer la distance upper il faut avoir le mat à plat, mesurer du haut du point d'ancrage du cable dans le mat au milieu de l'axe tenant le ridoir au dessus de la  premiere  barre de fleche avant de mettre les bonne tensions s'assurer que la tete de mat est centrée.
pour la hauteur du foc:
en dessous de 10 nds de vent avoir la jupe 3 cm au dessus du pont, la poulie de foc sur le trou haut, chariot tout en haut
entre 10/14 nds de vent, poulie de foc trou du milieu, chariot en haut sauf si il y a plus de vague que le vent, dans ce cas descendre un ou deux trous, la jupe de foc touche le pont
entre 14/18 nds de vent, poulie de foc trou du bas, chariot en haut sauf si il y a plus de vague que le vent, dans ce cas descendre un ou deux trou, la jupe de foc ecrase de 2 cm sur le pont
20 nds plus , poulie de foc trou du bas, chariot de foc descendu de 3 trou ou plus si grosse vague , œillet cunni de foc touche poulie cunnigham
pour le chariot de gv, tend que l on est pas assis en haut du caisson, chariot de gv au maximum haut, quand on est au rappel, regarder la poulie de spi arriere sous le vent, si elle touche l’eau descendre le chariot au cale pieds au vent, 

lundi 2 juin 2014

Armen race dans la poche

Ce week-end, l'équipe OMANSAIL a couru cette course offshore de 300 milles en MOD 70 : La Trinité, l'Ile de Sein, l'Ile d'Yeu, La Trinité
Un super parcours... On a longé les côtes pour monter au près à sein, on sort en tête de la Teignouse puis par manque d'audace dans les cailloux le long de la cote sauvage on se fait doubler par E.Rotschild, on reste toute la fin du bord de près à 1 ou 2 deux milles d'eux.
Milieu de nuit on a contourné notre bouée à l'Ouest de Sein puis on est redescendu sous gennak  l'Ile d'Yeu, c'était sympa il fallait pour ce bord de portant concilier plus de pression au large mais une rotation gauche qui favorisait plutôt la terre. Il fallait aussi jouer les lignes de nuages pour éviter d'être dans la molle du nuage, du tribord entre les lignes puis du babord en longeant au vent le nuage...
Arrivé à Yeu on avait une confortable avance de 4/5 milles, ensuite tout droit au prés dans un vent mollissant.... A la fin on gagne avec 1h d'avance, en 25/26 h de course ....

Le week-end précédent j'étais à Torbole ou sur une épreuve du grand slam Sb20, on a gagné la première manche du championnat grâce à un top départ et une bonne vitesse au près et au portant, je suis très fier de nous dans nos progrès en vitesse au près et au portant
Notre prochaine grosse régate sur ce support ce sera le mondial à St petersburg chez nos amis russes.

Demain je pars pour préparer le Tour de France avec la Normandy sailing week en M34, je vais retrouver mes ordis pour  continuer à exploiter les données numériques du M34 pour essayer d'avoir une bonne polaire mais aussi de bons "sailect", de bonnes target....

lundi 28 avril 2014

3ème Spi Ouest France en M34

Avec l'equipe Omansail je reviens au M34, on a eu la chance de courir un Spi de petit temps vraiment bien organisé et passionnant à chaque manche.
Notre tacticien Sid a été très bon, nos performances n'ont fait que progresser. On a réussi à faire un podium c'est bien mais on a encore beaucoup d'effort à faire pour être capable de jouer un podium au tour de France à la voile .

Grâce à cette regate, on a plein de data intéressant j'ai passé  un peu de temps à les depouiller, on continue à progresser dans le mode d'emploi du bateau, j'espère que cela va nous permettre de progresser un peu plus en speed !

Cette semaine je vais à Hyeres pour le Sb20 grand slam, pour l'instant depuis le debut 2014 dans chaque équipe où je suis allé on a eu de la réussite et on a fait un podium, je vous tiens au courant pour cette semaine ....

lundi 7 avril 2014

3 eme de la massillia en Sb20

On finit 3 eme apres trois jours de regates!
Le premier jour 15 mn avant le depart, la drisse de gv casse, on prend le depart au timing au comite, on fait 3 de la manche! En 10 mn on a couche le bateau, fait un brelage entre la tete de mat et la gv et voila
Le soir rebelote dans le port pour affale la gv

Le dernier jour, on est en tete a la bouee au vent puis le vent s evanouit pas de manche fini ce jour la ....

mardi 1 avril 2014

reglage de mat du sb20 que j'utilise en ce moment

SB3 Tuning Guide;
ma tendance est d'avoir une base un peu moins tendu plutôt 30/29
             
      Réglage de         
  vent en nœuds base vent en nœuds
Haubans   0-5 nds 6-8 nds 8-12 nds 13-16 nds 17-20 nds 21-25 nds > 25 nds
V2 / D4 (cap shroud) tensiomètre pour le réglage de base / puis des tours (360°) par rapport à ce réglage 12 14 14 14 1 2 2
V1 / D3 (main shroud) moins 2 moins 1 32 plus 4 plus 8 max max
D2 moins 6 moins 4 30 plus 1,5 plus 3 4.5 plus 6
D1 lower (chickens) 16 14 -1 -1 moins 2 moins 3 moins 3
écarts entre les axes        ???        
                 
pre-centré (drisse de foc) mesuré au niv. des D1      6 à 7 mm        
Drisse de genois   2 1 marque 1 marque1 -5 -6 -7
Chariot foc 0 maximum interieur 0 0 1 2 3 3 3 4 4 5
Hale Bas de GV       5        
Pataras la distance partagé en 4, 0 0 ou 1 2 3 ou 4 4 4 4
   0 pas de pataras              
remarque: un tour fait monter la tension d'une unité